Les 6 choses à faire pour réduire sa consommation de plastique

Durée de lecture: 3 minutes
Source: Getty Images/EyeEm

Vous comme moi, le plastique, on fait avec depuis des années. En fait, j’ai toujours connu le plastique. Mon premier biberon était en plastique, et il est fort probable que le vôtre aussi.

Sauf que le plastique, bien que très utile dans de nombreux cas, montre un côté moins sympa. Il faut regarder au bout de la chaîne, là où finiraient 20% de nos déchets en plastique : dans la mer.

Plus d’un million d’oiseaux et 100 000 mammifères marins meurent chaque année à cause de nos rejets plastiques, qui se retrouvent en bonne partie dans les océans.

Voici une vidéo de la Surf Rider Foundation (voir son site Rise Above Plastic) qui laisse envisager à quoi ressembleront nos océans dans un monde pas si lointain, si nous continuons au rythme actuel.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin sur ce thème du plastique dans les océans, je vous invite à faire un requête sur votre moteur de recherche favori sur le « Great Pacific Garbage Patch« , ou l’article dédié sur Wikipedia.

Comment agir?

Tout simplement en triant nos déchets, et en consommant moins de plastique. Voici quelques pistes :

Arrêter d’acheter des bouteilles plastiques.

La plupart du temps, l’eau en bouteille plastique n’est pas plus saine ou meilleure que l’eau du robinet : il est désormais prouvé que l’eau en bouteille contient des particules de plastique en quantité non négligeable. L’eau en bouteille coûte 3 fois plus que l’eau du robinet en carburant, et environ 100 fois plus pour le porte monnaie (source: Que Choisir). Et surtout La solution : acheter une fois pour toute une bouteille réutilisable ou gourde (type Gobi), ou mieux, utilisez celle que vous avez déjà.

Pensez à apporter un sac réutilisable quand vous allez faire vos courses.

Cela doit faire partie d’un réflexe ! « Je pars faire les courses, je prends un ou des sacs ». Avec 1 sac réutilisable, vous évitez d’en utiliser 400 jetables à l’année. Et surtout, éviter d’acheter régulièrement les sacs réutilisables en magasin, qui deviendraient de cette manière jetables…

Dites non au packaging en mini-doses ou portions individuelles.

Achetez en gros et partagez ! Vous ferez un geste pour l’environnement, et pour votre porte monnaie.

Encore mieux : l’achat en vrac ! De plus en plus de boutiques bio, type Biocoop, proposent cette alternative. Vous trouverez une carte de quelques points de vente ne vrac (carte non exhaustive, n’hésitez pas à faire des recherches sur votre moteur favori pour trouver des points de vente près de chez vous).

Apportez votre mug au travail

Cette simple action évitera de générer entre 200 et 600 gobelets par an, dont le temps d’usage est de quelques minutes pour une durée de vie de plusieurs dizaines d’années.

Fabriquez vous même vos produits

Il est possible de fabriquer chez soi, beaucoup plus facilement qu’on le pense, des produits que l’on trouve généralement lourdement pourvus d’emballage plastique :

Vous en tirerez une grande satisfaction, et ferez à nouveau des économies substantielles. Vous n’êtes limité(e) que par votre créativité !

Arrêter d’acheter des objets neufs en plastique

Il est toujours tentant d’acheter le denier jouet à la mode en plastique pour nos enfants, ou des objets du quotidien. Il s’agit de résister à la tentation d’achat impulsif d’objets divers et variés, dont au final nous n’avons pas besoin. Une bonne technique est, au moment d’être exposé(e) à la tentation d’achat,  d’attendre 48h avant d’acheter effectivement un objet. Ainsi, vous n’achèterez que ce dont vous avez besoin, ferez des économies, et générerez moins de déchets plastiques.

 

En fait, il s’agit de refuser tout ce que la société de consommation vous amène à consommer par facilité.

Pour en savoir plus sur « comment réduire ses déchets », c’est par là.

4 commentaires sur “Les 6 choses à faire pour réduire sa consommation de plastique”

  1. J ‘évolue dans le domaine médical et animal depuis plus de 22ans et je constate que les dérives du plastique ont pour des conséquences irréparable
    Et que les plus grands producteurs de ceux ci sont des criminels en puissance sauf pour leurs porteffeffeurs .un conseil prenez soin de vous et de votre famille. .a très bientôt. Bizzzzzzzzz

  2. S’il vous arrive occasionnellement d’utiliser des sacs plastiques pour protéger votre table quand vous faites un peu de peinture, j’ai trouvé cette vidéo qui explique comment les utiliser à bon escient pour ne pas les gaspiller à tort et à travers : https://youtu.be/RIQEkEVqZWA

  3. Il faut absolument que les nations unis DÉFENDE LA PRODUCTION DES AMBALLAGES PLASTIQUES OU L ENTRÉE DANS LEURS PAYS !!!!! Pourquoi nous ne défendons pas cet argument????

  4. Bonsoir,

    Effectivement trop c’est trop, beaucoup trop de plastique, et pourtant il existe des alternatives, il faut encourager les gestes eco-responsables, et vos 8 points sont tout à fait exacte, j’avais moi-même écris un article sur « 9 conseils pour vivre avec moins de plastique » je pense que ce billet pourrait compléter le votre je mettrai le lien juste en dessous .

    https://www.nappilla.lu/fr/blog/9-conseils-supplementaires-pour-vivre-avec-moins-de-plastique-n169

    Nous pouvons changer les choses, il faut juste le vouloir au plaisir de vous lire.

    Sandra
    Nappilla

Laisser un commentaire