Produits écolo

Ecolo pas ecolo

Perdu dans la jungle des labels ? Consultez le guide de Terra Eco

Cher internaute,

Bravo à toi ; si tu es sur cette page, c’est que tu souhaites probablement en savoir plus sur les moyens de minimiser ton impact sur l’environnement. D’autant que le le terme (et le thème) devient répandu.

Les médias parlent beaucoup des dernières tendances écolo, des entreprises écolo… et des produits écolo.

Il n’existe pas de « produit écolo »

Du moins au sens strict du terme.

Chaque produit que tu consommes a un impact sur la planète, d’une façon ou d’une autre.  Sa production, son emballage, son transport, sa consommation, et sa fin de vie ont des conséquences sur l’environnement, soit par la consommation de ressources qu’il nécessite, soit par la pollution qu’il engendre, directement ou indirectement.

Si vraiment tu souhaites être écolo, applique la règle des « 3 R » :

Réduire, Recycler, Réutiliser.

Tu peux aller visiter les portails de vente de produits « écolo », mais si possible en gardant en mémoire le principe édicté ci dessus. La vague écolo étant à la mode, de nombreuses personnes peuvent abuser de notre crédulité à nous , consommateurs.

Il en existe de très nombreux sites dédiés à l’univers « bio et écolo », il suffit de taper « Produits écologiques » sur Google pour pouvoir trouver ton bonheur.

Tu  ne peux pas te tromper, leur noms contiennent tous « green » ou « vert » dedans. A toi de juger s’il n’ont de « vert » que le vernis, où si la société est vraiment engagée sur le plan écologique… Cela inclue par exemple une politique « durable » concernant le mode de livraison des produits, leur emballage… Surtout, ne crois pas qu’acheter un chargeur solaire pour ton IPhone soit écolo, bien que vendu par un site ayant le mot « green » dans son nom. Cela n’a rien de « green » à produire, et en terme de rejets et de pollution à la fin du cycle de vie du produit…  Et en plus cela fait doublon avec ton chargeur livré avec le téléphone. Bref, non aux gadgets « écolo » qui ne le sont absolument pas (écolo).

Comment se dépatouiller dans la jungle des labels

Néanmoins, si tu achètes un produit estampillé « écolo », il y a quelques notions à savoir avant de partir à l’aventure : par exemple, veille à bien vérifier que le logo qu’il arbore est un logo officiel et non un logo inventé par la marque en mal de reconnaissance d’instances reconnues. En logos « officiels » et reconnus, il existe par exemple :

Tu peux consulter (ou télécharger en PDF) l’excellent guide des labels environnementaux sur le site de Terra Eco.

La leçon à retenir : attention à tous les labels de pseudo certification dont usent et abusent certaines marques. Il est très facile de se créer un petit logo avec une fleur verte dessus pour booster ses ventes.

Demande toi aussi si le produit sur lequel tu as jeté ton dévolu est vraiment essentiel ; l’utilisera-tu à court, moyen, long terme ? Peux-tu t’en passer ? As-tu déjà des produits qui feraient « doublon » avec celui que tu souhaiterai acheter ? En f ait, le vrai produit écolo sera :

  • celui que tu achèteras d’occasion, qui aura déjà servi et resservira.
  • celui qui offre un soutien à des politiques de préservation de l’environnement
  • celui dont tu te passeras.

Il convient de se poser les bonnes questions, et de devenir, pour reprendre une expression à la mode, un « consom-acteur » responsable.