« La Planète vous remercie »

de | 16 avril 2010

C’est par ces mots que m’a répondu le jeune homme à la caisse de la boulangerie lorsque je lui ai dit que je n’allais pas prendre de sac plastique pour mon sandwich.

Déchets plastiques dans la mer

Cette petite parole prononcée m’a surpris, dans la mesure où vous ne l’entendez pas souvent dans le cadre d’une boulangerie, temple dédié au « avec ceci? » / « ce sera tout? ». Mon étonnement à rapidement fait place à de la satisfaction.

Même si cette phrase semble anodine (bien que je pense que je ne l’aurai jamais entendue il y a 10 ans) , voici pourquoi cela m’a fait plaisir :

  • il a compris immédiatement que ce n’était pas par soucis pratique ou autre que je ne lui demandais pas de sac. Il a tout de suite vu le geste « écolo » sous jacent (mon « égo écolo » est flatté) . Même si ce geste peut être qualifié de mineur, et ne représente pas le sacrifice de l’année pour moi.
  • il a osé prononcer cette phrase. Aujourd’hui, pour beaucoup de gens, il n’est pas bon de se dire écolo, ou plutôt de tenter de l’être. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas très « trendy » de faire des petits gestes en public. Vous pouvez rapidement être sujets à railleries, et on vous reprochera votre incohérence sur le fait de ne pas toujours agir en faveur de l’environnement dans vos gestes quotidiens (« mais tu fumes, c’est pas écolo »).  Peu importe, il vaut mieux être en accord avec ses idées dans la mesure du possible, et minimiser son impact environnemental.
  • il est probable que lui aussi ai d’ores et déjà réalisé le danger que l’humanité fait courir à son environnement, et donc à elle-même.

Cette petite phrase, « la Planète vous remercie », est-elle un signe que les consciences évoluent ? Arrêtons nous un peu sur cette locution… Vous remerciez souvent au nom de quelqu’un ou quelque chose ? Le remerciement est quelque chose de très personnel. Je remercie très rarement pour quelqu’un d’autre (sinon on a pas fini).

Signe du temps, cette expression est de plus en plus employée. Une petite recherche sur Google sur la thématique permet de visualiser rapidement qu’il a des milliers de résultats pour l’expression exacte « la planète vous remercie ».

3940 résulats de recherche pour "la planète vous remercie"

Malheureusement, on constatera que la Planète nous remercie souvent dans un but commercial ; indirectement, dans ce cas précis, il n’est pas sûr que la Planète remercie. Vous me suivez ?

Rappelons un principe simple, chaque produit, estampillé « écolo » (ou pas) a un impact environnemental. Il n’est donc pas bon de remercier au nom de la Planète dans le but de refourguer un énième produit.

Pour sonder une tendance, il existe un formidable outil proposé par Google : « Tendance des recherches » (« Insight for search » pour les angloghones). La requête sur laquelle j’ai décidé de me pencher est « petits gestes« . C’est dans cette catégorie que l’on peut ranger le fait de ne pas prendre de sac plastique lorsqu’on achète son déjeuner. Cette expression est très étroitement associée à l’écologie, preuve en sont les résultats de recherche sur le moteur.

Manifestement, les internautes ont cherché à savoir comment minimiser leurs impacts par des « petits gestes » seulement depuis le mois d’Octobre 2006. Cela correspond à la sortie d’une campagne du Gouvernement « Il n’y pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire« . Même si le postulat de départ est discutable, cette campagne a eu son retentissement, et mieux, a permis de générer une prise de conscience durable sur notre impact sur l’environnement (la courbe du volume des recherche ne s’est pas effondrée en 4 ans).

Quoiqu’il en soit, la reconnaissance de mon tout petit acte écolo m’a fait du bien. C’est sans doute cela qui fera avancer les choses. De l’encouragement au renoncement.

http://www.google.com/insights/search/#
Lire d'autres articles :

4 réflexions au sujet de « « La Planète vous remercie » »

  1. Michèle

    C’est chouette de relater l’évènement car en général, cette phrase vient souvent du consommateur, pas du vendeur !
    Je continue à la prononcer partout où je peux, mais c’est tellement rare de l’entendre comme tu dis, même si « ça commence à entrer » la route est encore longue.

  2. Renanito Auteur de l’article

    Merci ! En fait, sur le moment au je l’ai entendu, je me suis immédiatement dit « ça, ça mérite un billet.. sans compter que cela justifie le nom du blog ».

  3. Michèle

    Tu as entièrement raison, d’ailleurs, je t’ajoute à ma liste de sites « tendance vert » ! A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *