juin 01

Ipad nanoOui, c’est vrai, il est facile de taper sur les plus exposés. Et surtout d’aborder un sujet avec un titre quelque peu agressif. Mais je ne peux résister à l’envie de vous parler d’Apple, qui use et abuse de greenwashing, et incite à consommer, renouveler toujours plus ses équipements. Cher lecteur, je sais qu’il y a de fortes chances que tu sois possesseur d’un IPhone (1 sur 30 si tu habites en France, encore plus si tu habites une grande ville de ce même pays).  Peut-être seras tu bientôt possesseur d’un IPad (après la lecture de ce billet, il est possible que non).

Apple : c’est toujours plus de déchets

Chez Apple, l’économie des déchets et les problématiques environnementales, on s’en bat un peu les noisettes. Pour plusieurs de ses produits, la batterie est scellée à l’appareil, et on est obligé de renvoyer l’appareil à Apple pour qu’il nous (sur)facture un remplacement. Attention, il ne s’agit pas d’un remplacement de batterie, mais d’un remplacement de l’appareil complet !! Sur une page du site d’Apple, on peut trouver facilement l’information :   »si votre Ipad requiert une intervention suite à une diminution des capacités de la batterie à se charger, Apple changera votre IPad ». Pas besoin de faire un dessin pour se représenter la débauche de déchets matériels que cela représente.

Apple bride ses appareils

Si vous avez acheté le premier Iphone, vous avez été sans doute déçu(e) de l’absence de technologie 3G (alors que la plupart des téléphones de l’époque étaient équipés), ou de l’absence de caméra (là aussi, même les téléphone à 1€ avec abonnement étaient équipés). C’est toujours comme cela avec Apple, on appelle cela une « stratégie » : les premiers arrivés (généralement ceux qui font la queue toute la nuit devant un magasin) sont ceux qui payent le plus cher, et qui ont le produit le moins élaboré. Et pour l’IPad, cela n’échappe pas à la règle : cette fois ci, pas de caméra (malgré la présence de l’emplacement destiné à la loger), ni de 3G sur la première version.

L'emplacement de la caméra sur l' Ipad sans la caméra

L'emplacement de la caméra sur l' Ipad (sans la caméra, malgré vos 500 €)

Comme ça, Apple pourra refourguer un deuxième IPad aux possesseurs de la version-qui-ne-peut-pas-faire-grand-chose. La version 3G est sortie environ 1 mois après la première version aux USA. Une nouvelle fois, on incite les gens à renouveler de façon éhontée leur équipement. Même si une base du capitalisme moderne est de générer le besoin pour écouler ses produits, cette fois il s’agit de le faire de façon accélérée. L’enjeu écologique est de rallonger la durée de vie des produits, et Apple s’évertue à faire le contraire.

Apple et le Greenwashing

Il ya quelques temps, Apple nous servait une merveille de produit écolo qui n’en était pas un. La marque à la pomme sortait un Notebook « le plus écolo de sa gamme ». Malgré ses multiples efforts, la marque reste, y compris sur le dernier classement des constructeurs édités par GreenPeace, dans le bas de tableau. Il faut savoir qu’Apple, sur les premières mesures opérées par GreenPeace, occupait systématiquement la place du cancre. Classment pollution des constructeurs high tech - Greenpeace Suite à la médiatisation de ces mauvais résultats, et la prise grande prise en compte des enjeux environnementaux par le public,  Apple a donc commencé à mettre du vert dans ses produits (arrêts de l’utilisation de certains toxiques). Mais loin d’être écologique, lors de sa dernière campagne pour les Macbooks, Apple joue sur les mots : « Notre Macbook le plus écolo jamais conçu » (ce qui ne veut pas dire « Macbook écolo »).

Déjà un PC ? Déjà un téléphone? Pas grave, on va refourger des tablettes

De l’avis même des spécialistes, l’IPad, on en sais pas trop ce qu’on va faire avec. Mais il semble rigoureusement indispensable à d’ores et déjà des centaines de milliers d’individus. Miracle, les génies du marketing, Steve Jobs en tête, nous proposent un produit qui existe de belle lurette chez plusieurs acteurs, le résultat d’une nuit d’amour entre un ordinateur et un téléphone. Il ne s ‘agit pas de l’appareil qui vous servira dans la rue ou dans les transports, ni de celui qui vous servira à votre bureau. Celui qui vous servira… dans votre canapé (pour faire la même fonction que les autres).

L’IPad est un joli gagdet, mais a t-il une réelle utilité ? En tout cas, pour la planète, certainement pas.



Articles en relation :

21 Responses to “IPad : Apple se fout de l’environnement (et de ses clients) ?”

  1. JB dit :

    Juste une remarque concernant cet article : Il serait temps de regarder un tout petit peu plus loin que son nez…. Et je parle ici du premier paragraphe ! Il vaut mieux que les appareils en dysfonctionnement ou aillant une batterie HS soient récupérés par une entreprise qui a l’obligation de traiter les déchets ou alors de faire comme tous les autres : je jette ma batterie à la poubelle et je pollue fortement avant d’aller m’en acheter une autre????
    Je pense que c’est à méditer…
    Bon sinon pour le bridage des appareils je suis assez d’accord, après au consommateur d’être pas trop stupide…

  2. Renanito dit :

    Merci JB pour le commentaire.
    En effet, inciter les gens à renvoyer la batterie au constructeur, c’est une bonne chose. Reste à savoir ce que ledit constructeur en fait…La batterie est-elle effectivement retraitée ?
    Pour la France, il semblerait que oui, par la société Screlec. Sauf que sur son site, l’agrément de l’Etat semble périmé…. Ou plutôt, espérons-le, le site pas actualisé…
    Tous les deux ans, les Pouvoirs Publics valident notre activité et nous fixent de nouveaux objectifs par l’intermédiaire d’un conventionnement. Notre dernier renouvellement en date du 31 mars 2006 pour une durée de deux ans, est disponible sur ce site au format PDF.

    A noter que 85% des français jettent leur batteries à et piles dans des points de collecte… Même si les chiffres de collectes ne correspondent pas au déclaratif ; un grand nombre de piles et batteries reste au fond des placards…

    Sinon, le problème principal lié à Apple, est que lorsqu’on remplace la batterie, on remplace l’ensemble de l’appareil : la quantité de déchets est énorme ! Je rappelle que les IPad et autres gadgets sont consitués de métaux que l’on extrait depuis des minerais, qui sont en présents en quantité limitée dans la nature.. C’est comme si vous changiez de voiture dès que vous n’avez plus d’essence ! (ok j’exagère un peu…)

    Pour l’impact environnemental de l’IPad, je vous invite à consulter le communiqué des Amis de la Terre (repris par le Monde.fr)

    Pour l’ONG Les Amis de la Terre, l’iPad est « un effroyable gaspillage de matières premières » et de métaux rares indispensables à de nombreuses applications technologiques. L’organisation stigmatise notamment les « terres rares », un groupe d’éléments métalliques nécessaires à la fabrication d’ordinateurs, de téléphones portables, d’écrans plats et désormais de l’iPad, exploitées pour l’essentiel en Chine « dans des conditions environnementales et sociales désastreuses », écrit-elle jeudi dans un communiqué. Au minimum, « une politique responsable consisterait à allonger la durée de vie de ces produits et à favoriser le recyclage de leurs composants pour préserver les matières premières », estime l’ONG. Mais Apple a choisi « exactement l’option inverse » . L’ONG souligne que la batterie étant « soudée à l’appareil, une fois en panne, celui-ci ne sera pas réparable. Sa durée de vie sera au final celle de sa batterie, qui pour l’iPhone se révèle être de deux ans », assure-t-elle.

  3. Fealeo dit :

    Pour le remplacement complet de l’appareil, je pense que tu fais une grossière erreur.
    En tant que consommateur :
    Tu envois ton appareil,
    Apple t’en envois un neuf

    Chez Apple :
    Un consommateur renvois son appareil,
    Je lui en renvois un neuf,
    Son ancien je le démonte,
    Change la coque si elle est trop abimé,
    Change le composant défectueux (dans ton exemple, la batterie, qui n’est pas soudée … mais juste enchâssée)
    Et recolle ce produit reconditionné sur le marché du neuf,
    Fait recycler la batterie.

    La différence est énorme, c’est une réduction du temps d’attente pour le client, et pour autant je ne vois pas ou est l’augmentation de la quantité de déchets, si ce n’est sur la coque (qui est peut être aussi recyclable)

    Maintenant, si tu veux vraiment être écolo, je te suggère de stopper ton blog (trop d’électricité de consommé, trop d’ordi de produit pour le mettre à dispo sur le net, le produire, touça-touça), de repasser au papier recyclé et de faire une distribution de ton pan-flet à dos d’homme ou à vélo.

    Ensuite … ce n’est pas parce que Apple fait des changements de sa gamme de produit que tu dois en tant que consommateur être suffisamment abrutis pour en changer à chaque fois.
    Dans ce cas c’est plus toi, que Apple, qui est à blâmer pour la surpolution.

    Sur ce … je ne suis pas un mac lover, et je ne pense pas que l’iPad soit adapté à tout le monde, mais je connais un certain nombre de personne à qui il serait plus adapté que n’importe quel autre objet communiquant.

    Tout ça pour répondre un article qui ressemble plus à un taunt qu’a un vrai text interressant … linké par un ami qui normalement ne link pas de tels papiers.

  4. Michèle dit :

    Merci pour cette belle analyse. On a justement parlé de cette fameuse batterie scellée et de la cata écologique de l’Ipad dans « Mon oeil » du 29 mai, dans le JT de france 2: c’est à 4’45″, ça résume tout… même si ça reste un super beau jouet d’envie…
    http://13h15-le-samedi.france2.fr/index-fr.php?page=accueil&rubrique=monoeil&video=manuel_13h15_oeil_20100529_29052010145505_F2

  5. Renanito dit :

    Bonjour Faeleo,

    Merci pour ton commentaire.

    Merci pour cette précision.
    En effet, ce principe de reconditionnement est louable en lui même (même s’il n’est sans doute pas là pour une optique d’écologie, mais plus pour gagner un peu plus de sousous).

    En consultant la brochure éditée par Apple concernant l’impact environnemental de l’IPad., on trouve un joli diagramme (sur fond couleur bois, ça fait plus écolo), en nous expliquant que le verre et l’aluminium de l’Ipad sont recyclables, soit 280 grammes sur 900 que compte l’appareil. Les deux tiers ne sont pas recyclables (et la prochaine génération d’Ipud ou Ipyd renverra bien vite notre vieil Ipad dans la catégorie « dépassé », donc bon pour la poubelle).
    Je condamne le fait que cet appareil se trouve dans une « niche » de produit, à cheval entre le télphone et le PC, qu’on rend cet appareil indispensable aux yeux de certains, et qui chez la vaste majorité de ses acquéreurs, n’aura qu’on rôle de doublon avec d’autres appareils. Donc inutile. Et inutilement polluant.
    Il est vrai qu’à travers Apple, cible facile car longue histoire de pollution (diminuée après des scandales), c’est un peu à l’ensemble de l’industrie high tech que je m’en prends, à la sur obsolescence des produits (ta télé écran LCD ne vaudra bientôt plus rien, il faudra bientôt avoir la télé 3D).

    Maintenant, si tu veux vraiment être écolo, je te suggère de stopper ton blog (trop d’électricité de consommé, trop d’ordi de produit pour le mettre à dispo sur le net, le produire, touça-touça), de repasser au papier recyclé et de faire une distribution de ton pan-flet à dos d’homme ou à vélo.
    Merci pour cette attaque. Cela dit, je pense qu’il est important de ne plus voir les écologistes (ou ceux qui tentent de l’être, merci de regarder la page « a propos » de ce blog) comme des mangeurs de graines ou des personnes souhaitant retourner à l’âge de pierre.
    Cela dit, il faudra que je fasse le bilan écologique de ce blog, c’est une très bonne idée pour un prochain billet.

  6. Renanito dit :

    Bonjour Michèle,

    Merci pour ce lien ! J’encourage vivement les lecteurs de ce billet à le consulter !

  7. Fealeo dit :

    La j’avoue,
    Si tu arrives a pondre une étude fournie sur l’impact écolo de ton blog, je tire mon chapeau bas.

    Pour t’aider, regarde chez Google, ils (ou quelqu’un d’autre pour eux) ont fait une étude montrant la consommation énergétique pour une requête Google.
    Ce serait un bon point de départ pour toi.

    Pour ce qui est du reste de la pollution de l’industrie informatique, c’est en grande partie à cause du cycle court des produits. Mais à comparer au comportement irresponsable des consommateurs moyen (trajets en voiture de moins de 2 km) …

    Hop

  8. Renanito dit :

    Attention, ça vaudra ce que ça vaudra, je n’ai pas les moyens de payer des consultants ou organismes pour cela (comme tu peux le voir, il n’y a pas de publicité sur ce blog)…. Ce sera labellisé Renanito…
    Mais une première estimation est faisable, c’est la marge d’erreur qui va falloir tenter de réduire… Et bien délimiter ce qui est le fait de ce blog, de ce qui ne l’est pas.

    Bref, ça m’a l’air bien tendu… En une phrase, je viens de me donner une bonne quantité de travail.

  9. Michèle dit :

    Même Le Vif l’Express (célèbre journal en Belgique) s’en mêle:
    http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/technologie/ipad-des-fausses-notes-sur-l-ardoise/article-1194746333010.htm

    L’important est de rester cohérent dans sa manière de vivre, et là, Fealeo a raison, le comportement irresponsable des consommateurs moyen est encore à travailler.

    La décroissance positive (voir Pierre Rabhi) n’est pas encore bien entrée chez la majorité des gens des pays industrialisés mais ça change petit à petit je trouve.

  10. lionel dit :

    Au départ l’IPAD m’intéresser fortement, mais plus je lis des articles le concernant (dieu sais qu’il y en a ) et moins j’en veux.
    Merci pour cet article tres intéressant.

  11. flanatle dit :

    au moins Apple fait toujours autant réagir!
    Quand sera t’il de la cata écolo d’Apple si ils arrivent à transformer la consommation des médias ? plus de papiers… plus de chaines logistique désastreuses, plus de porte à porte de livraison de mon journal à 6h30…
    Bref plus le journal de Papa…

    Je pense que c’est une vraie révolution de consommation de médias qui peut voir le jour, après faire le bilan finale sera sans doute compliqué mais intéressant!
    on pollue d’un côté pour dépolluer de l’autre? honnêtement j’en sais rien, mais je pense qu’il faut aussi regarder globalement l’impact de ce genre de produits qui malgré que l’on aime ou pas modifie bien des choses…

    Bref, l’industrie IT dans son ensemble émet autant que le trafic aérien, (2/3%)après un de ses objectif est de faire diminuer l’émission de nombreuses autres industries… par ex le télétravail , l’optimisation des datas center (au passage pour calculer 2 Teras en 2005, j’avais besoin de 15 Racks; en 2010 , il m’en faut 1!!) Consolidation de 15 pour 1… donc oui les cycles sont courts si cela peut amener de la puissance exponentielle dans un TDP (enveloppe thermique) équivalent, je trouve cela juste prodigieux!

    a quand un avion 15 fois plus rapide, à consommation égale, a Quand 15 fois plus de trafic ferroviaire ou routier à consommation égale? a Jamais?

  12. Renanito dit :

    Merci Flanatle pour le commentaire.

    Je pense que la consommation des médias avait déjà été révolutionnée par Internet sur ordinateur. Comme je l’expliquai au préalable, l’IPad fera doublon ( la plupart des acheteurs ayant déjà un ordinateur).

    Concernant l’impact à proprement parlé sur la consommation de papier, je vous invite à lire l’article du blog écologie du Monde (interview de la dirigeant de l’association Les Amis de la Terre) :

    Les constructeurs font des efforts car ils sont critiqués. Il n’en demeure pas moins que l’iPad est un produit anti-écologique. Alors qu’il reste du domaine du gadget, il engendre une consommation en ressources naturelles et en énergie conséquente, peu adaptée à un monde fini. A contrario, les livres, qu’il pourrait remplacer, consomment du bois, mais peuvent être produits avec du papier recyclé et, surtout, peuvent être prêtés et conservés à vie. Il n’existe pas encore d’analyse du cycle de vie (ACV) de l’iPad mais il est possible de se faire une idée de son impact environnemental grâce à un bilan carbone de l’eBook réalisé l’an dernier par le cabinet Carbone 4 : le livre électronique engendre 250 fois plus de CO2 qu’un livre classique. En effet, ces appareils électroniques entraînent une dépendance croissante et colossale aux terres rares, des métaux qui permettent de fabriquer leurs composants.

    OK pour l’industrie IT ; par contre, je ne suis pas d’accord sur le fait que toute nouveauté est un progrès ; de plus, je doute sincèrement que l’Ipad remplacera complètement les livres ou les journaux papier de « papa ». Je sais d’ores et déjà qu’il sera dépassé à l’horizon de 2 ans ; nous aurons avant cela une nouvelle grand messe de Monsieur Jobs qui nous présentera encore une nouveauté révolutionnaire qui remisera l’Ipad dans les brocantes (ou plus vraisemblablement à la déchetterie), tout comme les premières générations d’Ipod, l’IMac, la Gameboy ou la Wii de Nintendo, ou tout autre produit qui a eu son heure de gloire.

    a quand un avion 15 fois plus rapide, à consommation égale, a Quand 15 fois plus de trafic ferroviaire ou routier à consommation égale? a Jamais?

    Le postulat est ici un accroissement illimité des besoins. Or, sur une planète de 510 000 000 de km² aux ressources limitées, ce n’est tout simplement pas possible. Je pense que la démonstration n’est pas à faire. Même la plus haute technologie ne pourra nous sortir un litre d’eau d’une bouteille de 33cl, ou construire une maison avec 12 briques. Du moins sans impacter l’environnement dont nous dépendons tous.

  13. kerloen dit :

    Tu veux dire que déjà 1 français sur 30 possède un abonnement pour un telephone perso qui ne fait même pas le café à 50 € ?
    arg, à quand la prochaine manif pour augmenter son pouvoir d’acheter des conneries…

  14. brice dit :

    C’est vrai qu Apple possède une très bonne stratégie commerciale concernant la vente de leurs produits, ils gèrent les stocks pour créer la pénurie des qu’un nouveau produit sort, comme ça les gens se disent s il,y en a plus c est que ça se vend bien.

  15. [...] récemment. Le principe : les constructeurs font en sorte de nous vendre des produits qui seront rapidement obsolètes, ou pire, qui sont programmés pour tomber en panne rapidement. Afin que l’on vienne sagement [...]

  16. Gionnas dit :

    Bonjour je fais une étude sur le comportement du consommateur chez Apple .
    Si quelqu’un pourrait me transmettre des informations , des idées sa serait super cool.
    Ma problématique : Comment l’entreprise Apple prend elle en compte le comportement de ses consommateurs dans l’élaboration de ses produits ?
    Des idées de plan aussi ..
    Merci

  17. Frede dit :

    Euuuum. Le nombre de personnes qui nait sur le coté dla pages.. ya personne qui meurt ? WHAT THE FUUUUUCK. comemnt y font pr actualisé sa?

  18. Chameau dit :

    Eux Moi j’ai une bosse et je pense que c a cause de sa

  19. Chameau dit :

    Eux Moi j’ai une bosse et je pense que c a cause de sa …

  20. Chameau dit :

    ya quelqu’un ????

  21. Robert le hamster dit :

    Coucou tout le monde, sympa votre site, j’aime bien.
    Surtout le compteur de population. Et Frede, t con ou tu t’entraine, ya plus de gens qui naissent qui meurt.
    Merci aurevoir
    Cordialement

Laisser un commentaire

preload preload preload
over-blog.com .